L'Art à Moi Shop : Bijoux de fantaisie en pâte polymère

L'Art à Moi ma vie en couleurs

Défi de l'été : les transparences

Depuis un certain temps, je chipote et teste la pâte polymère translucide et les encres à alcool, avec différents effets.

Je rêvais de glacis subtils, de profondeur et de dégradés infinis ...

Yes, j'ai trouvé!
Invitée à participer à un groupe de patouilleuses créatives sur Facebook, une internaute nous a fait découvrir la réalisation d'une créatrice accomplie dans la maîtrise de  la transparence : Kathrin Neumaier

(Je vous conseille d'aller admirer son travail, c'est sublime!)


Nous discutons sur la technique probable employée, et de fil en aiguille c'est devenu un challenge à réaliser ... Une paire de boucles d'oreilles au + proche de l'original. J'en ai fait cinq


En route donc pour de nouvelles aventures ... 

 

 

Première étape : le fond des perles.
Comme le but est de rendre visible le nacré du fond, je commence par faire un dégradé de pâte blanc nacré et d'argenté. 

Je forme les perles sur de la pâte scrap et je les transperce avec un long picot.

Passage au four et ponçage minimal pour affiner un peu. (J'aurais pu mieux faire mais j'étais trop impatiente)

Deuxième étape : les dégradés.

Les encres Pinata sont très pigmentées, il vaut donc mieux surtout ici, les diluer un peu avec de l'alcool. (à l'aide d'une seringue).

On voit bien sur l'image que j'ai testé plusieurs nuances, et comme l'encre sèche très vite, j'ai superposé plusieurs fines couches (mon passé d'aquarelliste a aidé)

Troisième étape : la profondeur.

On pourrait s'arrêter là, mettre une couche de vernis, et puis basta ...

 

Que neni, je n'aime pas le toucher du vernis, je préfère poncer et polir, ça devient doux comme une peau de bébé, et puis ça brille mieux et pour toujours (le vernis je n'en suis pas certaine).

 

Lors du premier test, j'avais mis l'encre sur la pâte non cuite et ça n'avait pas été facile à maîtriser, et au ponçage, même en y allant tout doucement, j'ai dû faire très attention à ne pas retirer trop de matière (photo ci dessous)
Suggestion d'une copinaute sur le groupe : fimo liquide et heat gun.

Go !

 

Donc je recouvre patiemment mes "oeuvres" de fimo liquide au pinceau, et je vais me faire un café le temps que ça sèche un peu avant d'attaquer le sèchage au heat-gun.

 

 

Quatrième étape : les finitions

Et c'est là que j'ai failli tout rater!

 

Bon le heat gun, ok, grâce aux picots, je ne me suis pas brulée, tout allait bien.

(Là je n'ai pas pu faire de photos, je n'ai que deux mains).

 

Mais, me suis-je dit : "pour être certaine de la polymérisation de la fimo liquide, un petit coup au four pendant 15 min ne fera pas de mal".

Hé bé j'aurais mieux fait de m'abstenir, parce que que ça à fait des bulles !!

Heureusement je l'ai vu tout de suite et les dégâts ne sont pas trop graves, sauf sur les boucles oranges, Un coup de cutter et un beau déguisement, ça passe.

La cause est que tout bêtement il y a eu des bulles d'air entre la pâte nacrée et la scrap. Grrrrr !!!​​

 

Moralité : si on termine au heat-gun ne pas recuire ensuite.

Mais, aurais-je pu poncer sans souci sans recuire? 

Si quelqu'un a la réponse, faites moi signe, oki?

Bon le défi est réussi quand même non?

 

 

 

 

Please reload

Please reload